Eglise

Eglise Saint Germain

Les travaux de construction de l’église ont débuté en 1843 et se sont terminés en 1844.

L’édifice forme un parallélogramme de 28 m de long sur 17,40m de large. Aux quatre angles sont rattachés quatre corps carrés dont deux forment sacristie et entrepôt à l’ouest.

L’intervalle qui sépare ces quatre corps forme 3 nefs distinctes, délimitées entre elles par deux rangs de piliers carrés supportant des arcades en plein cintre de 5,80m de haut. La hauteur de la grande nef est de 9m 30, elle est terminée par une voûte à plein cintre ; les bas côtés sont couverts par des plafonds unis.

L’entrée principale de l’église est précédée d’un péristyle composé de quatre colonnes d’ordre dorique, surmontées d’un entablement et d’un fronton. Le pourtour de l’édifice est couronné d’une corniche élégante Le chœur, à l’ouest est formé d’un demi-cercle de 7m40 de diamètre et de même hauteur que la nef

La tour du clocher est située du côté du péristyle et a 10,70m de haut. Elle est surmontée d’une flèche de 10m

L’escalier en colimaçon qui monte au clocher date de 1867.

Depuis son origine, la cloche a subi 6 refontes entre 1745 et 1873.

A cette époque le conseil municipal décide de la convertir en deux cloches plus faciles à sonner.  L’une pèse 850 kilos et s’appelle Marie-Thérèse Pierrette ; la seconde pèse 425 kg et se prénomme Jeanne Marie.

L’horloge n’est apparue qu’en 1865, avec un seul cadran ; les cadrans actuels ont un diamètre de 1,50m.

L’étoile que l’on voit sur le clocher représente l’emblème des compagnons charpentiers qui y ont travaillé.

En 1998, la commune a voté un budget pour la réfection de cette église. Ont été financés : la charpente, la maçonnerie du clocher et tous les plafonds.

Pour que l’intérieur soit propre et digne de cet édifice, il restait les murs et les piliers à peindre.

A cette occasion, l’association « le Patrimoine Igéen » a été créée. Une souscription lancée sur le village a couvert les frais engagés.

Sources :les annales d’Igé n°1.